La synagogue de Bordeaux

Le mot synagogue, du grec sunagōgē, signifie : lieu de réunion. En hébreu, la traduction du mot est Beit ha-Knesset signifie la maison d'assemblée. C'est le lieu où les fidèles se réunissent pour l'étude et la prière.

Déjà à l'époque du Temple, il y avait des synagogues en Erets Israël. Suite à la destruction du Temple, la population dispersée va, en terre d'accueil, construire une, voire plusieurs synagogues, dans chaque communauté. Jérusalem reste le centre spirituel. Les fidèles prient en direction de Jérusalem.

En France, la Constitution de 1793 reconnaît le libre exercice des cultes. Des synagogues monumentales sont construites en Europe à partir du moment où le judaïsme devient une religion reconnue et où les Juifs s'émancipent. 13 synagogues consistoriales sont construites dont celle de Bordeaux.