Boutique

Edouard Moyse, Sermon dans un oratoire israélite, France, 1897

2.00

Edouard Moyse peint un sermon à l’intérieur d’une synagogue. Il s’agit d’une petite
synagogue. Chaque personnage, vêtu d’un caftan, porte un long Talith. L’assemblée a le
regard tourné vers l’orateur. Deux lampes Judenstern sont suspendues au plafond. Sept
bougies blanches sont sur la Ménorah, qui se trouve près de l’Aron ha-Kodech. Le mobilier
de la synagogue est composé de bancs et de pupitres. L’orateur, bras tendu vers le public, est
debout sur la Bima. Son attitude rappelle la gestuelle des peintres néo-classiques. Edouard
Moyse nous donne l’image d’un judaïsme antique, au contraire de Moritz Oppenheim (1800-
1882) qui à peu près à la même époque était préoccupé de donner l’image d’un judaïsme
vivant intégré dans la société d’accueil.