Boutique

Isidore Kaufmann, Vendredi soir, 1920

2.00

Dans une pièce inondée de lumière, une femme assise sur une chaise attend. Elle croise les
mains dans une attitude rêveuse. Vêtue d’une longue robe, elle a la tête recouverte d’une
coiffe blanche. Près d’elle, sur la table recouverte d’une nappe blanche, deux bougeoirs
allumés encadrent un verre de Kidouch. Un napperon blanc est posé sur les pains de
Chabbat et un livre de prières est ouvert. Un miroir est posé au-dessus d’une commode. Il
reflète les bougeoirs, le verre de Kidouch et une partie du plafonnier. De chaque côté du
miroir, deux appliques murales. La pièce, aux murs éthérés, est éclairée par les bougeoirs et le
chandelier suspendu au plafond.