Boutique

Ketouba, France, 1748

2.00

Sur la Ketouba de Bordeaux, un trait noir sépare le texte du décor. Une frise florale,
composée de tulipes et de fleurs décoratives, entoure l’ensemble de la composition. En
France, la tradition d’orner des contrats de mariage remonte aux 18 e et 19 e siècles et provient
de certaines communautés séfarades établies dans les villes de Bordeaux, Bayonne et
Carpentras. De dimensions réduites à Bordeaux et à Bayonne, elles sont en général écrites sur
parchemin.