Boutique

L’Atelier

2.00

La pièce se déroule entre 1945 et 1952 dans un atelier de confection. Elle retrace la vie
quotidienne des ouvrières. Une d’entre elles, qui espère le retour de son mari déporté et se
bat pour élever ses deux enfants, a pour modèle la mère de Jean-Claude Grumberg. La Guerre,
l’occupation, la déportation ou les cachettes secrètes; ce qu’on en dit, ce qu’on en ressent une
fois que l’horreur est derrière soi, ainsi que la grande question : comment continuer à vivre,
tout cela constitue le squelette de la pièce, sa raison, son propos.